Musique

Kumar Artiste de hip hop

  • Kumar - 2013  [Havana Cultura]
Kumar, artiste de hip hop cubain
0:00 / 0:00

Playlist

Película de barrio
Kumar
231
Caravana
Kumar
226
Fiesta en el palenke
Kumar
236

Bien qu'il doive encore publier un album en solo, Kumar est loin d'être inconnu à La Havane. Il contribue à deux raps remarqués sur «A Diario», le premier album récemment sorti de Telmary. Il apparaît en tant qu'acteur dans «Habana Blues»de Benito Zambrano, dont la bande sonore comporte «No Se Vuelve Atras» de Kumar. Et son nom semble survenir dans chaque discussion sur le hip hop cubain.

On pourrait peut-être ainsi comparer Kumar à un rappeur comme Snoop Dogg, que l'on a pu entendre sur la chanson thème du film «Deep Cover» et sur «The Chronic» de Dr. Dre en 1992, rendant ses fans impatients de découvrir «le prochain épisode» avant qu'il ne sorte quelque chose sous son propre nom. Une fois encore, cette comparaison est trompeuse. Il n'y a pas grand-chose de la «gangsta» dans Kumar. Il est d'une modestie proche de la timidité, et son entourage se compose de son frère, qui est son manager, et c'est à peu près tout. Pas d'hommages à la consommation de produits pharmaceutiques, pas de fanfaronnades de prouesses sexuelles ou d'infliger des dommages à des ennemis.

Ceci ne veut pas dire que les paroles de Kumar manquent de mordant, ou que sa scène manque de punch. Un chroniqueur l'a comparé aux Beastie Boys pour son «discours hip hop révolutionnaire connecté à l'énergie volcanique du rock and roll». Un autre l'a comparé à Bob Marley, probablement à cause de ses dreadlocks.

 

Ce qui est certain, c'est que Kumar a un don pour articuler l'expérience noire partagée, l'héritage qui le connecte aux générations des déplacés et des déshérités. «Vous ne demandez pas qui nous sommes, encore moins qui nous étions», chante-t-il dans «No Se Vuelve Atras». «La chose importante n'est pas de savoir comment nous sommes arrivés ou pourquoi nous sommes ici. C'est ce que nous représentons…»

Il a fait ses débuts en 1998 dans un groupe qui s'appelait «Duros Como el Acero» (Durs comme l'acier), adoptant El Menor comme son nom de rappeur. Il continua pour faire partie du collectif influent Familias Cuba Represent, apparaissant ensuite sur des albums et compilations, et confirmant sa décision de faire de la musique sa carrière. En 2003, il produisit une démo de ses chansons en solo sous le nom de Kumar, et il participe aujourd'hui à un autre collectif d'artistes, Interactivo, dans lequel on retrouve également Yusa, Telmary, William Vivanco et le producteur Roberto Carcassés.

  • 1 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 2 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 3 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 4 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 5 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 6 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 7 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 8 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 9 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 10 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 11 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 12 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 13 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 14 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 15 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 16 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 17 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 18 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 19 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 20 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 21 Kumar, artiste de hip hop cubain
  • 22 Kumar, artiste de hip hop cubain
Iframe